🧠 Évènement : Neuro'Day, avec Camille Lacourt et Pierre-Marie Lledo, Dir. du dép. de Neurosciences et chef d’unité à l’Institut Pasteur. RDV le 04 juin 2024 > S'inscrire !

Intelligence Émotionnelle et Stratégie RH : le duo d’exception

L’intelligence émotionnelle est devenue un des thèmes les plus en vogue ces dernières années, notamment dans le milieu managérial. Selon de nombreuses études, elle peut avoir un impact prodigieux sur la qualité de vie au travail. Elle aide les collaborateurs à mieux apprivoiser leurs émotions, à communiquer davantage avec leurs collègues et à développer de meilleures relations interpersonnelles. De plus, elle contribue à une culture d’entreprise positive et à un environnement professionnel équilibré. Ainsi, elle accroît la motivation, la performance et la rétention des employés et permet de pérenniser votre activité.

C’est pour toutes ces raisons, et bien d’autres, que l’intelligence émotionnelle et la stratégie RH forment un duo d’exception. De la définition à son importance dans la gestion de vos salariés, cet article vous dévoile tout ce que vous devez savoir sur l’IE et comment elle peut être entraînée et renforcée.

L’Intelligence Émotionnelle : Définition

L’intelligence émotionnelle est la faculté à percevoir, comprendre et gérer ses propres émotions et celles des autres. Elle se base sur 5 piliers selon Daniel Goleman :

  • La conscience de soi émotionnelle, car c’est en reconnaissant ses ressentis individuels que nous sommes capables de prendre de meilleures décisions.
  • La maîtrise de soi, car l’appropriation des sentiments permet de se libérer de l’anxiété ou de l’irritabilité et de se relever rapidement après un échec.
  • La motivation interne, car canaliser ses réactions émotionnelles est essentiel pour poursuivre des objectifs ambitieux en favorisant l’attention, le self-control et la créativité.
  • La capacité à l’empathie, car reconnaître les pensées de son entourage professionnel, c’est savoir lire les signaux sociaux et ainsi identifier les besoins et souhaits d’autrui.
  • La maîtrise des relations positives avec les autres, car en découle l’habileté dans la gestion des interactions et dans la construction de réseaux, ainsi qu’une aptitude accrue à trouver des points communs et à établir des liens.

L’intelligence émotionnelle est considérée comme étant aussi importante que l’intelligence cognitive (qui inclut le raisonnement, l’apprentissage et la résolution de problèmes) pour le bien-être et le succès personnels et professionnels. Elle peut être développée et améliorée grâce à l’entraînement et à la pratique.

L’IE stimule l’intelligence collective qui, à son tour, agit comme génératrice de performance et de réussite coopérative. Selon une étude menée par le MIT et Harvard, un collaborateur épanoui est 55 % plus créatif, 31 % plus compétent et 9 fois plus loyal (source : Les Échos). Il vous faut donc comprendre pourquoi les émotions fondamentales sont indispensables et ne peuvent être dissociées de la raison afin d’éviter les burn-out et autres absences répétées dans votre entreprise.

Les bénéfices incontournables de l’intelligence émotionnelle pour votre entreprise

Durant de longues années le quotient intellectuel a été envisagé comme le meilleur indice pour prédire les performances scolaires et professionnelles. Or, dans les années 2000, plusieurs études ont montré qu’il ne représente que 20 % dans l’accession à la réussite.

Les 80 % restants dépendent d’autres sources, notamment l’éducation, le contexte social et notre caractère. Parmi ces facteurs, l’intelligence émotionnelle joue un rôle de premier plan. Il s’agit maintenant de découvrir pourquoi l’intelligence émotionnelle doit devenir l’outil phare de votre stratégie RH.

Amélioration de la communication et de la collaboration au sein de l’équipe

L’IE peut concrètement devenir la meilleure stratégie jamais utilisée pour votre gestion des relations humaines :

  • Elle peut aider vos collaborateurs à mieux détecter les besoins et les motivations des autres, ce qui simplifie la prise de décision et la résolution de conflits.
  • Elle permet à tous de s’exprimer plus, de communiquer sur ses propres émotions et aspirations, ce qui intensifie la confiance et la compréhension mutuelle.
  • Elle représente un atout majeur pour gérer plus facilement le stress et les ressentis négatifs, ce qui améliore les capacités à travailler efficacement en équipe en restant concentrés et en réfléchissant de manière claire et créative.
  • Elle apprend à réagir plus posément aux sensibilités des autres et à adapter sa communication en conséquence, ce qui peut renforcer la coopération et la collaboration au sein de vos services.

Renforcement de la motivation et de la rétention des employés

Mais l’intelligence émotionnelle, c’est aussi le pilier de la vivacité. Elle va donc vous offrir l’opportunité de garder vos talents, développer les performances de votre société et ainsi pérenniser votre activité. C’est un levier incontournable pour renforcer rapidement votre taux de rétention, enjeu majeur pour toute entreprise, car :

  • Elle peut aider vos employés à apprivoiser leurs propres sentiments, ce qui mène à un équilibre stable entre le travail et la vie personnelle et réduit l’anxiété.
  • Elle contribue à une culture professionnelle positive et accueillante où chacun régule ses ressentis et augmente ses compétences, dans l’écoute et le respect de tous.
  • Elle permet de mieux appréhender et de tenir les rênes de ses émotions négatives telles que la colère, la frustration ou le découragement, ce qui améliore nettement sa lucidité, son bien-être en entreprise et sa persévérance face aux défis.

Augmentation de la créativité et de la résolution de problèmes

Un autre domaine que l’intelligence émotionnelle intensifie considérablement est la créativité. En effet, en ayant une meilleure compréhension des problèmes et des enjeux auxquels ils sont confrontés, vos collaborateurs seront à même de dénicher des solutions plus ingénieuses et novatrices. La gestion de leurs émotions de manière saine et constructive accentue la concentration et libère l’inventivité. La pratique de la méditation et de la pleine conscience aident à calmer l’esprit et à être plus présent, débloquant l’inspiration. La maîtrise du stress et de l’empathie attisent la recherche d’idées innovantes.

Quant à la résolution de problèmes, elle sort grandement facilitée du développement de l’IE, car vos employés :

  • savent réguler leurs émotions désagréables en fonction du contexte et de leurs objectifs et font preuve de clairvoyance ;
  • comprennent les réactions de leurs interlocuteurs et prennent des décisions éclairées ;
  • utilisent favorablement leurs sentiments pour enrichir leurs relations et étendre leur ouverture d’esprit ;
  • se servent de leurs ressentis positifs et de leur regain d’énergie pour créer de la motivation.

Bien que le concept d’intelligence émotionnelle soit aujourd’hui mondialement associé au nom de Daniel Goleman, ce sont à Peter Salovey et John Mayer qu’en revient la découverte. 

Mais dans tous les cas, ces trois psychologues de renom affirment que les individus qui sont conscients de leurs émotions sont à même de mieux gérer leurs vies, aussi bien dans le cercle privé qu’en entreprise. 

Ceux qui les maîtrisent sont plus résilients devant les imprévus ou les échecs. Ils sont donc plus enclins à réussir, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel. Ces individus se distinguent également par un niveau de productivité élevé et une stabilité supérieure. Ils deviennent actifs, motivés et ne ménagent aucun effort pour atteindre leurs objectifs. 

La nouvelle question qui se pose maintenant à vous reste la plus importante : comment mettre en œuvre l’intelligence émotionnelle avec succès dans votre entreprise ?

Les modèles d’incorporation de l’intelligence émotionnelle dans votre stratégie RH

Par bonheur, le quotient émotionnel n’est pas un chiffre fixe ! Chacun peut, à tout âge, apprendre à cultiver et à renforcer spécifiquement cette intelligence particulière pour s’en servir dans tous les domaines de la vie. Selon Daniel Goleman, elle progresse grâce aux fruits de nos expériences.

Sensibiliser les employés à l’importance de l’intelligence émotionnelle

Il est essentiel que les employés assimilent l’importance du développement de l’intelligence émotionnelle, que ce soit pour eux ou pour l’entreprise. Vous pouvez conscientiser le concept en en discutant lors de réunions de groupe ou en leur donnant des exemples concrets de situations où l’intelligence émotionnelle a été mise en œuvre de manière efficace.

Il est également possible d’organiser des séances de formation ou de fournir de la documentation sur le sujet.

Soutenir l’expression des émotions

Dans de nombreuses entreprises, il existe une tendance à devoir contrôler les émotions formulées. Cela empêche les salariés de s’exprimer librement et peut entraîner un stress et une frustration accrus. Encourager vos collaborateurs à extérioriser leurs ressentis de manière appropriée et à les reconnaître chez les autres est donc indispensable pour développer leur quotient émotionnel et ainsi leur résilience.

Le visage est le premier outil pour exprimer ses émotions
Les émotions se devinent souvent sur le visage d’une personne.

Cependant, même dans un climat de confiance, certaines personnes perçoivent des difficultés à analyser leurs émotions et à les accueillir. Elles ont érigé des barrières inconscientes qui excluent d’éprouver pleinement ce qu’elles ressentent. Pour ces collaborateurs, il est conseillé de travailler sur ces freins pour pouvoir augmenter leur IE.

Encourager l’empathie

L’empathie est une composante importante de l’intelligence émotionnelle. Soutenir vos employés à se mettre à la place des autres et à détecter leurs sentiments est un levier dans le développement de leurs capacités émotionnelles. Vous pouvez le réaliser en organisant des exercices de mise en situation ou en discutant de cas concrets en groupe.

La pratique de l’écoute active se présente comme un excellent outil pour cet objectif. C’est une technique de communication qui consiste à prêter une attention totale et concentrée à ce qu’une personne dit, sans interrompre ni donner son propre point de vue. Les principaux éléments clés de cette méthode sont :

  • le maintien du contact visuel pour montrer son intérêt ;
  • un questionnement précis pour améliorer la compréhension des propos d’autrui ;
  • la reformulation afin de s’en tenir aux faits sans interprétation ou jugement.
L’écoute active est un outil efficace et simple à mettre en place

Favoriser la communication

Une communication ouverte et honnête est primordiale pour développer l’intelligence émotionnelle. Motiver votre équipe à partager ses pensées et à écouter activement ce que les autres ont à dire ne sera que profitable.

Un apport lexical peut se révéler bénéfique, car l’enrichissement du vocabulaire des multiples degrés des émotions principales que sont la colère, la peur, la joie et la tristesse apparaît comme essentiel. Cela permet d’analyser finement le sentiment éprouvé et de le verbaliser avec précision.

La pratique de la Communication Non Violente, en complément de l’écoute active, vous offre une approche très performante pour développer l’intelligence émotionnelle. Inventée par Marshall Rosenberg, la CNV se définit comme une manière particulière de dialoguer qui suit 4 étapes simples :

  • Observation : considérer objectivement la situation sans jugement ni évaluation ;
  • Émotions : identifier et exprimer clairement les sentiments éveillés par les circonstances ;
  • Besoins : reconnaître l’envie profonde liée au ressenti ;
  • Demande : formuler concrètement ce qui est attendu de manière calme et bienveillante

Le résultat de cette démarche ressemblera à : « Quand je vois/j’entends…, je me sens… parce que j’ai besoin de… donc j’aimerais/je voudrais/si tu es d’accord… ». Cette phrase permettra d’améliorer les interactions interpersonnelles et de faciliter la résolution des conflits.

Développer des habitudes cognitives saines

L’évolution de la santé mentale, des performances et de la qualité de vie au travail est favorisée par l’ancrage de routines bénéfiques au sein de votre entreprise.

La pleine conscience, qui est un état dans lequel nous prenons le temps d’écouter ce qui se passe à l’intérieur de notre corps et de notre cerveau, s’avère un excellent levier pour faire progresser la capacité émotionnelle de vos employés. Cette technique consiste à porter une vigilance volontaire et bienveillante sur l’expérience présente, sans appréciation de valeur. Il s’agit donc de prendre intentionnellement quelques minutes pour vivre le moment actuel, pour ressentir ses émotions et ses sensations ouvertement et sans jugement.

La méditation facilite la mise en place de la pleine conscience dans la vie de tous les jours, ces deux pratiques étant étroitement liées. Elle a pour objectif de calmer l’esprit en le libérant des réflexions négatives pour focaliser son attention sur ses pensées et sentiments. Quand elle se fait en pleine conscience, elle permet de se concentrer essentiellement sur l’instant et sur soi-même.

La méditation : un outil indispensable dans une stratégie RH positive

Mettre en place des mécanismes de soutien

Depuis la reconnaissance de l’intelligence émotionnelle comme levier impondérable à l’amélioration de la qualité de vie au travail, l’évaluation des compétences non techniques appelées « soft skills » s’est démocratisée. Elle peut constituer un point de départ pertinent et précis pour réfléchir à l’élaboration de l’essor de la capacité émotionnelle de chaque collaborateur ou un dispositif lors des phases de recrutement et d’entretiens annuels.

Votre entreprise doit mettre en place une organisation émotionnellement intelligente. Donc avant tout, il est essentiel de s’assurer que vos employés aient accès à des outils d’ancrage émotionnel. Vous pouvez recourir aux vidéos ou podcasts, aux programmes de soutien et de développement positif, aux webinaires, aux workshops ou aux conférences sur mesure en lien avec votre domaine. L’intelligence émotionnelle demande de la stimulation pour une évolution optimale, à travers des exercices pratiques et des parcours d’entraînement cognitif personnalisés, pour bénéficier du plein potentiel de son cerveau.

L’intelligence émotionnelle est une compétence importante à posséder pour se développer personnellement et pour œuvrer efficacement en équipe. Cependant, elle n’est pas toujours enseignée dans l’éducation traditionnelle, mais elle est cruciale pour créer une atmosphère de travail saine et performante. Comprendre et accepter ses propres émotions permet de mieux percevoir et recevoir celles des autres, ce qui se présente essentiel pour les entreprises qui axent leur fonctionnement sur l’intelligence collective. C’est pourquoi l’intelligence émotionnelle et la stratégie RH forment un duo d’exception.

L’objectif en améliorant son quotient émotionnel n’est pas de maîtriser ou de réprimer ses sentiments, mais plutôt de les accueillir et de leur donner de l’espace. Cela permet de s’exprimer de manière saine, en les utilisant positivement pour se motiver et bonifier ses compétences sociales.

Notre éducation, notre vécu et nos gènes influencent en grande partie notre degré d’intelligence émotionnelle. Cependant, il est possible de parfaire cette compétence tout au long de notre vie grâce à l’expérience, l’entraînement, le développement personnel et des outils adaptés et individualisés.

Zenmon Drops propose des solutions clé en main pour réussir dans la mise en œuvre de l’intelligence émotionnelle dans votre entreprise, quel que soit le niveau de responsabilité des collaborateurs. Pour en savoir plus, contactez-nous ou inscrivez-vous à la newsletter vitaminée !

Related Articles

Hello ! La Zenmon Team te donne la bienvenue 🤩

Avant de goûter à notre univers citronné, il est important de noter que tout le contenu du site est soumis à des droits d’auteur déposés auprès de l’INPI. Nous comptons sur toi pour garder nos zestes “safe”, ne pas les dupliquer ou les distribuer sans notre autorisation. Ta confiance nous aide à grandir, merci pour cela et bonne découverte de Zenmon Drops ! 🍋🚀